Poster une réponse 
 
Note de cette discussion :
  • Moyenne : 1 (1 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Pour les vrais amateurs de vins !
04-16-2015, 03:24 PM
Message : #81
RE: Pour les vrais amateurs de vins !
Salut,

Waouh ! on pratique l'osmose inverse sur de l'eau d'érable, déjà à la base il y a quand même un taux élevé de sucre, c'est comme tu pratiquais la même chose à l'eau de mer pour le rendre plus salé.

Alors, il faut se sucrer le bec avec modération. Big Grin

[Image: sATT753404333433333333.gif]

\\******* ARCH LINUX CINNAMON & KDE PLASMA *******//
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
04-16-2015, 11:14 PM
Message : #82
RE: Pour les vrais amateurs de vins !
(04-16-2015 03:24 PM)youenn a écrit :  Waouh ! on pratique l'osmose inverse sur de l'eau d'érable, déjà à la base il y a quand même un taux élevé de sucre, c'est comme tu pratiquais la même chose à l'eau de mer pour le rendre plus salé.

Alors, il faut se sucrer le bec avec modération. Big Grin

En réalité la sève (eau d'érable) n'est pas si sucrée (1-2 % de mémoire). Pour diminuer la quantité d'énergie nécessaire (souvent de l'huile - pétrole) pour produire le sirop, on passe l'eau dans l'osmose inverse qui augmente le % de sucre à 8 % je pense, Après on bouille pour faire le sirop.

C'est devenu une industrie, dans mon coin, il y a en qui ont 80 000 -100 000 entailles.

OSX El Capitan --- Windows 7 --- Debian Jessie --- Mint mate

Pingouin-0015
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
04-17-2015, 01:16 AM
Message : #83
RE: Pour les vrais amateurs de vins !
Salut,

En fait l'augmentation de taux de sucre, permet de mieux le conserver (le vieillissement). Wink

\\******* ARCH LINUX CINNAMON & KDE PLASMA *******//
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
05-08-2015, 10:31 AM
Message : #84
RE: Pour les vrais amateurs de vins !
Salut à tous,

Si vous le voulez bien... parlons de vin naturel !

Du site Rue 89 : Plaidoyer en dix points pour le vin naturel !

¨ On entend tout, n’importe quoi et son contraire sur le vin naturel. A l’occasion du Salon Rue89 des vins, organisé ces 3 et 4 mai à Paris, nous republions cet explicateur. Qu’on espère définitif.

1- Non, le vin naturel n’a pas de définition officielle !
Le vin naturel n’est pas reconnu par les autorités, les instances, les officiels, pour lesquels « le terme naturel n’a pas de définition réglementaire » [PDF]. Mais il a une définition admise, suffisante et nécessaire, mise en mots par l’Association des vins naturels (AVN) ; une association fondée notamment par Marcel Lapierre, vigneron historique de ce mouvement. Une définition simple, qui évite toute ambiguïté.

2- Oui, le vin naturel est bio !
Dans cette définition de l’AVN, le doute est immédiatement levé : un vin naturel doit être bio. C’est à la base de la charte, le premier engagement des vignerons. Ce choix cultural s’inscrit dans une logique globale, qui va de la terre cultivée jusqu’à la bouteille de vin (à noter qu’un viticulteur m’a un jour assuré pouvoir faire des vins sans sulfites ajoutés précisément parce que ses raisins n’étaient pas bio ; mais là, on marche sur la tête)¨... ( Lire la suite)

http://blogs.rue89.nouvelobs.com/no-wine...nts-232842

Pégé Pingouin-0005

Windows 7 Familiale Premium / Windows XP Professionnel / Ubuntu 14.04 LTS / Linux Mint 13 LTS / Windows 7 Professionnel
MacOS X iBook, version 10.4.11 ¨Tiger¨.
http://actualite-pg.blogspot.com
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
05-31-2015, 10:08 PM
Message : #85
RE: Pour les vrais amateurs de vins !
Salut à tous,

Du site Rue89 Strasbourg : Vins naturels : « Il y a 20 ans, on nous traitait de fous » !

¨ Si les vins dits « naturels », produits sans intrant chimique, sont sortis de l’ombre ces cinq dernières années, ils ne représentent encore que 0,5% de la production alsacienne. Néanmoins, en montrant qu’on peut « faire sans la chimie », la vingtaine de vignerons en biodynamie permet aujourd’hui un changement général des mentalités en Alsace, ce dont se félicite Patrick Meyer, l’un des précurseurs. Interview.

Patrick Meyer est viticulteur à Nothalten, près de Sélestat. Dès qu’il a repris la vigne, il a changé les habitudes familiales en optant pour une viticulture biologique, puis biodynamique. Alors qu’aujourd’hui des salons, comme le salon Rue89 des vins, célèbrent les « vins naturels » issus de ces techniques qui refusent les ajouts chimiques et les engrais, Patrick Meyer pense avoir fait le bon choix. Il explique pourquoi.

Dans quelles conditions vous êtes vous lancé dans la biodynamie ?
« Je suis vigneron depuis 1981. Papa est décédé quand j’avais 5 ans, maman a fait le joint jusqu’à mes 19 ans, âge auquel j’ai repris le domaine. J’ai commencé tôt, ce qui est rarement le cas. En général, les enfants reprennent vers 35-40 ans, quand le père a 60 ans. Il y a souvent 20 ans de cohabitation difficile. C’est un réel frein pour des gens qui aspirent à faire autrement…

Je suis passé en bio au tournant des années 1980-1990, puis en biodynamie en 1998. En bio, c’était compliqué, on avait peu d’infos, sur ce qu’est un sol par exemple. Ça a beaucoup changé ces 15 dernières années, mais à l’époque, chacun se débrouillait dans son coin. Je n’avais aucun de contacts avec les autres viticulteurs alsaciens¨... ( Voir l`article au complet )

http://www.rue89strasbourg.com/index.php...ecurseurs/

Pégé Pingouin-0005

Windows 7 Familiale Premium / Windows XP Professionnel / Ubuntu 14.04 LTS / Linux Mint 13 LTS / Windows 7 Professionnel
MacOS X iBook, version 10.4.11 ¨Tiger¨.
http://actualite-pg.blogspot.com
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
07-24-2015, 10:24 AM
Message : #86
RE: Pour les vrais amateurs de vins !
Salut à tous,

Voici un petit truc tout simple, histoire d`épater quelque peu vos invités, lors d`une rencontre amicale : Comment ouvrir une bouteille de vin sans tire-bouchon ?

http://www.msn.com/fr-ca/video/watch/vid...ORM=BWVOLC

-----------------

Du site Sud Ouest : Propriétés viticoles : les Chinois passent le cap des 100 domaines acquis en Gironde !

¨ Plus de 100 propriétés viticoles sont entre les mains des investisseurs chinois. Un mouvement sans précédent dans l’histoire du vignoble¨...( Malheureusement, le reste de l`article est réservé aux abonnés !)

http://www.sudouest.fr/2015/01/26/et-de-...0-2780.php

Au plaisir,

Pégé Pingouin-0005

Windows 7 Familiale Premium / Windows XP Professionnel / Ubuntu 14.04 LTS / Linux Mint 13 LTS / Windows 7 Professionnel
MacOS X iBook, version 10.4.11 ¨Tiger¨.
http://actualite-pg.blogspot.com
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
09-14-2015, 01:52 AM
Message : #87
RE: Pour les vrais amateurs de vins !
Salut à tous,

UNE PHOTO QUI VAUT MILLES MOTS...


[Image: 1442158175.jpg]

Au plaisir,

Pégé Pingouin-0005

Windows 7 Familiale Premium / Windows XP Professionnel / Ubuntu 14.04 LTS / Linux Mint 13 LTS / Windows 7 Professionnel
MacOS X iBook, version 10.4.11 ¨Tiger¨.
http://actualite-pg.blogspot.com
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
11-06-2015, 02:47 AM
Message : #88
RE: Pour les vrais amateurs de vins !
Salut à tous,

Un coin de la France à découvrir, côté vins : Côtes de Gascogne !

¨ Le visiteur pressé pourrait trouver comme une sorte de contradiction à traverser le Gers. D'un côté, il reçoit l'image d'un département rural, paysan, presque vieillissant. De l'autre, les vins sont frais, dynamiques, plébiscité par la jeunesse, notamment féminine, et surtout par les marchés étrangers. 70% des vins du Gers sont exportés, voilà une réussite unique dans le domaine de vins tranquilles. Cet exemple devrait utilement être étudié dans les écoles de commerce.

Tariquet et Plaimont ouvrent la voie !
''Tout a commencé en 1982'' nous détaille Bernard Bonnet, le président de l'Interprofession côtes-de-cascogne, ''avec le lancement de deux cuvées phares : le Classic de Tariquet et la Colombelle de la cave coopérative de Plaimont.'' À l'époque, le premier était composé uniquement d'ugni blanc et le deuxième de colombard.

Ces deux cépages étaient historiquement destinés à produire des vins plutôt acides et de degré faible qui passaient ensuite dans les alambics. ''L'armagnac ne se vendant plus trop bien, les vignerons ont décidé de tenter l'aventure de vins blancs secs.'' Tout ceci est arrivé peu avant le déferlement des vins du nouveau monde. Succès ! Les marchés à l'export ont adoptés ces vins de pays, depuis classés en indication géographique protégée, aux arômes variétaux caractéristiques¨... ( Voir l`article au complet )

http://www.huffingtonpost.fr/fabrizio-bu...mg00000001

Pégé Pingouin-0005

Windows 7 Familiale Premium / Windows XP Professionnel / Ubuntu 14.04 LTS / Linux Mint 13 LTS / Windows 7 Professionnel
MacOS X iBook, version 10.4.11 ¨Tiger¨.
http://actualite-pg.blogspot.com
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
12-02-2015, 03:05 AM
Message : #89
RE: Pour les vrais amateurs de vins !
Salut à tous,

Du site Le Huffington Post Le Monde : Le vrai (et le faux) des conséquences du réchauffement climatique sur la vigne et les vins !
¨ Le réchauffement climatique a ses marqueurs. La fonte des glaces et la hausse du niveau des océans en sont un. L'évolution des vignes dans le monde en est un autre. Il est peut-être moins évident mais tout aussi symbolique dans la mesure où cette plante est un révélateur idéal des changements climatiques qui sont au cœur des discussions de la COP21, particulièrement ce mardi puisqu'il sera question d'agriculture au Bourget.

"La vigne est en effet une plante pérenne qui permet aux scientifiques de faire des comparaisons d'une année sur l'autre. Aussi, cette plante a des stades de croissance bien définis et tout à fait liés aux températures, que ce soit le bourgeonnement, la floraison, la formation des grappes et bien sûr les vendanges. Les conséquences de ces changements sont largement visibles depuis plusieurs années", confirme Hervé Quenol.

"Nos études convergent pour dire que sous ce seuil, on a des solutions qui existent déjà dans la plupart des vignobles français et les conséquences peuvent être amendées", affirme aussi Jean-Marc Touzard. Il en veut pour preuve que dans certains terroirs, les variabilités internes en matière d'exposition au soleil ou les micro-climats font des différences de l'ordre de 1 à 2 degrés. "Tant que la variabilité liée au changement climatique n'est pas supérieure à la variabilité interne, la capacité d'adaptation reste intacte", conclut-il¨...
( Voir l`article au complet )

http://www.huffingtonpost.fr/2015/12/01/...mg00000001

Pégé Pingouin-0005

Windows 7 Familiale Premium / Windows XP Professionnel / Ubuntu 14.04 LTS / Linux Mint 13 LTS / Windows 7 Professionnel
MacOS X iBook, version 10.4.11 ¨Tiger¨.
http://actualite-pg.blogspot.com
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
04-05-2016, 10:25 PM
Message : #90
RE: Pour les vrais amateurs de vins !
Salut à tous,

Du site Slate : Pourquoi a-t-on autant de mal à reconnaître le bon vin ?

¨ Même les experts ne sont jamais d'accord.

Est-il possible de vraiment faire la différence entre une bouteille assez chère de vin français et un vin blanc californien bon marché?

C’est l’expérience qu’a menée la chaîne YouTube AsapTHOUGHT. La plupart de ceux qui goûtent les deux vins (un Chardonnay de Bourgogne et un Chardonnay de Californie) sans savoir lequel est le plus cher et lequel est le moins cher finissent par conclure que le plus bon marché est celui qui doit être le plus cher. L’une des personnes estime même que le plus onéreux a un goût de «pisse». Et quand AsapThought colore du vin blanc pour qu’il apparaisse comme du vin rouge, seuls deux personnes notent que cela a le goût d’un vin blanc.

Si les personnes interrogées sont loin d’être des expertes en œnologie, cela pose la question des variations du goût du vin en fonction de son prix. Un vin cher est-il un meilleur vin? AsapTHOUGHT cite une étude menée auprès de plus de 6.000 personnes. Conclusion: le vin le plus cher était loin d’être celui que les personnes ont le plus apprécié¨... ( Voir l`article au complet )

http://www.slate.fr/story/116349/reconnaitre-le-bon-vin

Pégé Pingouin-0005


Windows 7 Familiale Premium / Windows XP Professionnel / Ubuntu 14.04 LTS / Linux Mint 13 LTS / Windows 7 Professionnel
MacOS X iBook, version 10.4.11 ¨Tiger¨.
http://actualite-pg.blogspot.com
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
Poster une réponse 


Aller à :




Contact | Accueil | Retourner en haut | Retourner au contenu | Version bas-débit (Archivé) | Syndication RSS